Bilan du Salon de la Photo 2023 : essai transformé ?

L’édition 2023 du Salon de la Photo a fermé ses portes dimanche dernier. L’événement, organisé sur 4 jours, a réuni de nombreux amoureux de la photographie. Cette seconde édition depuis l’arrêt imposé par la Covid-19, semble avoir été un succès en termes de fréquentation, avec une belle croissance. On fait le bilan.

Le plus grand salon dédié à la photographie en Europe ?

Les chiffres de fréquentation viennent de tomber : l’édition 2023 du Salon de la Photo a rassemblé au total 35 963 personnes, soit une hausse de 20,4 % par rapport à 2022. Les organisateurs tablaient sur 35 000 visiteurs. Pari réussi !

Les allées du Salon de la Photo à l’ouverture

En guise de comparaison, l’édition 2022 totalisait 30 000 visiteurs. Nous sommes tout de même loin des 60 000 visiteurs de l’édition 2019, la dernière organisée à Porte de Versailles, sur 5 jours au lieu de 4 jours.

Cette audience place tout de même le Salon de la Photo de Paris comme le plus grand salon de la Photographie en Europe. En effet, la Photokina a définitivement fermé ses portes. Birmingham Photo & Vidéo Show avoisine les 30 000 visiteurs, tandis que Photopia Hamburg, qui a eu lieu fin septembre, a cumulé environ 20 000 visiteurs.

Hommage à Agnès Grégoire

Cette édition 2023 a été marquée par la disparition récente d’Agnès Grégoire, rédactrice en chef du magazine Photo. Un hommage lui a été rendu en ouverture du Salon de la Photo par les organisateurs et l’ensemble de la profession de journalistes. « Un soleil photographique » nous a quitté, comme l’a bien résumé Gérald Vidamment, rédacteur en chef de Compétence Photo.

Agnès Grégoire – © Didier Bizos, 2016

Plus de stands, le grand retour des accessoires

Le Salon de la Photo a réinvesti l’ancien pavillon Baltard du Marché aux Bestiaux à La Villette, pour le plus grand bonheur des visiteurs et exposants. En effet, ce lieu, plus ouvert sur l’extérieur, et plus lumineux, offre une expérience de visite plus agréable, comme nous l’évoquions déjà l’année dernière.

Cette année marquait également le grand retour des accessoiristes, absents l’an dernier et dont la présence a permis de dynamiser les allées du Salon. Au total, plus de 125 marques, 32% d’expositions supplémentaires et une surface de présentation en hausse de 27%.

Stand Digit-Access, distributeur de nombreuses marques comme Samyang, Peak Design, Tenba, Lexar, Laowa, Zhiyun, Benro

Les différents retours, tant du côté des constructeurs que des visiteurs, insistent sur l’importance de leur présence, car si certains visiteurs viennent clairement s’informer sur les dernières nouveautés des grands constructeurs comme Canon, Sony ou Nikon, d’autres profitent de cette visite pour découvrir de nouveaux accessoires photo et vidéo. On notera par ailleurs le grand retour d’OM System (ex-Olympus) absent de la précédente édition. Parmi les constructeurs historiques, seul Ricoh/Pentax manque encore à l’appel.

D’autant plus que, comme chaque année, il était possible d’acheter les produits présentés au Village de ventes, où Camara, Fnac et Cirque étaient présents.

Camara, présent dans le village de vente

Une grande exposition dédiée à la Street Photography de Jean-Christophe Béchet

La grande exposition, présentée en mezzanine, a rassemblé de nombreux visiteurs. Il faut dire que la street photography est un thème porteur, et que les clichés de Jean-Christophe Béchet, qui balayaient plusieurs décennies de photographie et de voyage, ont été accueillis avec un franc succès, aux côtés de ceux de Gilles Roudière et Philippe Blayo, deux photographes français invités par l’artiste.

« Paysages habités » de Jean-Christophe Béchet

D’autres expositions photo étaient présentes un peu partout sur le Salon, avec notamment le Montier Festival Photo, les Zooms 2023, SportPhoto et Photo Days.

De nombreuses nouveautés produits

Le Salon de la Photo est le moment idéal pour découvrir toutes les nouveautés photo et vidéo. Et cette année, de nombreuses nouveautés étaient visibles pour la première fois en France sur le Salon de la Photo. Un symbole World Premiere, présent sur les stands, permettant distinguer lesdites nouveautés, même si certains les stands, notamment les accessoires, ne semblaient pas être intégrés au dispositif.

Sur son stand, Sigma a dévoilé un nouvel objectif 10-18 mm en exclusivité mondiale, ainsi que le tout nouveau télézoom 70-200 mm f/2,8 DG DN OS Sports. Le tout en présence du PDG de Sigma Corp, Kazuto Yamaki. De l’autre côté du spectre, Leica a annoncé son Sofort 2, un appareil photo hybride, entre numérique et photo instantanée.

L’occasion pour nous également de prendre en main le nouveau Nikkor Z 135 mm f/1,8 S Plena ainsi que le Lumix G9 II de Panasonic.

Fait étonnant, Canon et Nikon ont tous les deux faits des annonces… trois jours après le Salon de la Photo.

Une scène Live et de nombreux événements autour de la vidéo

Le Salon de la Photo accueille depuis quelques années les pratiques photo et vidéo. Cette année, une Scène Live était installée au cœur du Salon de la Photo pour profiter des conférences et des présentations de créateurs de contenu. Les vidéos de ces conférences sont disponibles en replay ici.

La scène Live, une nouveauté du Salon

Phototrend a également animé une table ronde « l’impact des réseaux sociaux sur la créativité » avec Nicolas Doretti, Julien Fabro, Manon Guénot, Sébastien Roignant et Olivier Schmitt.

Table ronde « l’impact des réseaux sociaux sur la créativité »

Les constructeurs interviewés par Phototrend

Comme à notre habitude, nous avons profité du Salon de la Photo pour interviewer les grands acteurs de la photo. Cette année encore, les constructeurs ont joué le jeu de l’interview.

Vous pouvez retrouver les entretiens ici :

Quel bilan pour cette édition 2023 du Salon de la Photo ?

Selon notre point de vue, cette édition du Salon de la Photo est clairement une réussite. Le lieu, choisi l’an dernier, aide beaucoup au renouveau du Salon, qui a opéré sa mutation vers le monde de l’appareil photo hybride – à quelques exceptions près. Grâce à la présence de certains revendeurs d’accessoires, l’offre présente sur le Salon s’est étendue. On apprécie également toujours les nombreuses conférences et tables rondes organisées pour en apprendre plus sur les pratiques photos et vidéos des professionnels, mais pas que.

Chaque matin, une file d’attente de plusieurs centaines de mètres avant l’ouverture des portes du Salon de la Photo

On pourrait cependant s’attendre à encore plus de stands différents chez les accessoiristes, avec notamment la présence de constructeurs, en plus des revendeurs. Sur ce point, on notera que Viltrox (chinois) et Irix (polonais) étaient présents par eux-mêmes pour montrer leurs nouveautés. Si le Salon de la Photo est bien devenu le plus gros salon photo d’Europe, on s’attend peut-être à encore plus de dynamisme l’année prochaine.

Rendez-vous en 2024

Le rendez-vous est déjà donné pour l’édition 2024 du Salon de la Photo. Ce sera du 10 au 13 octobre 2024, à la Grande Halle de La Villette. En attendant, faites des photos.

Et d’ici-là, nous nous retrouverons pour le CP+ à Yokohama au Japon, du 22 au 25 février 2024, pour découvrir les prochaines nouveautés.

Source : https://phototrend.fr/2023/10/bilan-du-salon-de-la-photo-2023/

Auteur :

Date de Publication : 2023-10-13 15:10:52

Le droit d’auteur pour le contenu syndiqué appartient à la source liée.

Matériels Photo
Logo
Compare items
  • Total (0)
Compare
0

Bilan du Salon de la Photo 2023 : essai transformé ?- Bilan du Salon de la Photo 2023 : essai transformé ? * Bilan du Salon de la Photo 2023 : essai transformé ? | Bilan du Salon de la Photo 2023 : essai transformé ? | Bilan du Salon de la Photo 2023 : essai transformé ? | Bilan du Salon de la Photo 2023 : essai transformé ? | Bilan du Salon de la Photo 2023 : essai transformé ? | Bilan du Salon de la Photo 2023 : essai transformé ? | Bilan du Salon de la Photo 2023 : essai transformé ? | Bilan du Salon de la Photo 2023 : essai transformé ? | | Bilan du Salon de la Photo 2023 : essai transformé ? | | Bilan du Salon de la Photo 2023 : essai transformé ? | | Bilan du Salon de la Photo 2023 : essai transformé ? |